Mes outils
Mon profil
Mon admin propriétaire
Mes favoris
Mes réservations

Qui sommes nous ?

Sosdispos-normandie.com : toutes les chambres d’hôtes en Normandie pour un week-end de dernière minute !

Avec Sosdispos-normandie.com : trouvez en quelques clics votre chambre d’hôtes en Basse-Normandie

Partir en week-end sur un coup de tête implique une organisation rapide et efficace ! Trop souvent, les sites de réservations d’hébergement sont compliqués et fastidieux. Sur Sosdispos-normandie.com, nous souhaitons que votre recherche de chambres d’hôtes en Normandie se fasse en quelques clics. Sur notre plateforme de réservation, vous trouvez en temps réel toutes les chambres d’hôtes en Basse-Normandie disponibles. Caen, Bayeux ou bien encore Deauville… Votre séjour de dernière minute s’annonce sous les meilleurs auspices.

Recherche cartographique : découvrez les chambres d’hôtes en Normandie à proximité de votre destination

Sur Sosdispos-normandie.com, vous disposez d’un catalogue très varié de campings, hôtels ou chambres d’hôtes en Normandie. Découvrez nos fiches descriptives et profitez de nos nombreux visuels pour vous faire une première idée très précise. Avec notre moteur de recherche cartographique, il vous suffit de cliquer sur une ville pour profiter d’une sélection de tous les établissements disponibles aux alentours. Pour votre chambre d’hôtes en Normandie, ne vous faites plus aucun souci ! Nous avons la solution pour un week-end de dernière minute parfait !

Hôtels en normandie, dernière minute normandie, hôtel caen centre

LE SITE


Le site www.sosdispos-normandie.com est un site édité par la société LB SERVICES, qui, forte de l’expérience de sa plateforme régionale de disponibilités de dernière minute, www.sos-dispos.com, a souhaité mettre en relation, via ce site, les hébergeurs et les internautes en recherche d’hébergement sur la Normandie.
Partant de l’observation qu’une recherche de disponibilités d’hébergement sur internet peut vite s’avérer fastidieuse, « trop d’information tue l’information », nous avons voulu le site simple d’utilisation, rapide et efficace de façon à arriver à la réservation en ligne en seulement quelques clics.
L'objectif du site est donc d'offrir aux internautes un site à dimension régionale (et non mondial !), dont les informations sur les disponibilités sont renseignées quotidiennement par les hébergeurs eux-mêmes.
Ce site, bilingue français/anglais, vise à la fois la clientèle Affaires, en quête d’une information pertinente sur les disponibilités de dernière minute en Normandie et la clientèle Loisirs, qui cherche un lieu de villégiature, en dernière minute ou à moyen terme, en Normandie.
Le site www.sosdispos-normandie.com dispose d’une offre variée allant du non classé au 5 étoiles, de l’hébergement de chaîne (Accor avec ses marques : Mercure, Novotel, Ibis, Louvre Hotels avec ses marques Kyriad et Campanile, InterHotel, Holiday Inn, Best Western, Logis de France, FastHotel, B&B pour les hôtels, Gîtes de France, Clévacances pour les meublés et chambres d’hôtes) à l’hébergement indépendant. Un panel d’hébergements de quoi satisfaire toutes les demandes…
Le site propose la réservation avec paiement en ligne sécurisé pour les hôtels et les chambres d’hôtes. Aucun frais de réservation n’est demandé sur le site.

LA NORMANDIE


Depuis la création du Duché de Normandie, en 911, par les Vikings (Nort(h)manni) de Rollon, la Normandie n’a cessé de rayonner dans l’histoire de France … et du monde. Ainsi, en 1066, Guillaume le Conquérant, dit « le Batard », duc de Normandie, descendant des Vikings, né à Falaise en 1027 (Calvados), devient roi d’Angleterre. A cette même époque, des chevaliers normands s’exilent en Espagne et en Italie du Sud et en Sicile pour y chercher gloire et fortune (« Les Normands en Sicile »).
Pendant ce temps, les moines bénédictins bâtissent le Mont Saint Michel (966, fondation de l’Abbaye), qui accueille, encore aujourd’hui, des millions de pélerins et touristes du monde entier. Intégrée au royaume de France en 1204, la Normandie paie un lourd tribut pendant la Guerre de Cent Ans et les guerres de religion, les Normands, s’étant plus convertis au protestantisme, de par leur rapprochement territorial avec l’Angleterre, que le reste du Royaume.
C’est le roi de France, Louis XI, qui met fin au duché de Normandie en 1469 en brisant l’anneau ducal.
Le retour de la paix, suite au départ des Anglais, relance l’esprit d’entreprise des Normands, qui partent, avec un temps de retard sur les Espagnols et les Portugais, à la découverte du Nouveau Monde dès le début du XVIème siècle. Dieppe et Honfleur servent de port de départ à de grands explorateurs (Paulmier de Gonneville, Jean Denis, Verrazano, Champlain, Belain d’Esnambuc, Cavelier de la Salle, …) et les marins normands fournissent la majorité des équipages français traversant l’Atlantique pour l’exploration de l’Amérique ou pour la pêche à la morue au large de Terre-Neuve. Signe de prospérité, la Normandie s’orne alors de remarquables façades à pan de bois finement sculptées et d’églises gothiques agrandies ou restaurées (Saint Maclou à Rouen, Notre Dame de Louviers, Notre Dame d’Alençon, parlement de Rouen, beffroi d’Evreux).
Divisée en 5 départements depuis la Révolution Française (Calvados, Orne, Manche, Seine-Maritime, Eure), la Normandie acquiert au cours du XIXème siècle les principaux caractères actuels : une région agricole, bocagère et touristique. En effet,dans la première moitié du XIXème siècle, les Normands voient débarquer les premiers touristes. Initié par les Anglais, le tourisme en Normandie connaît le succès bien avant la Côte d’Azur… Des aristocrates lancent la mode des bains de mer à Dieppe avant que de modestes villages côtiers ne se transforment en stations balnéaires : Etretat, Deauville, Trouville ou Cabourg.
Le XIXème siècle voit également un duo économique bouleverser son paysage : l’élevage bovin, d’un coté, avec l’engouement pour le lait, les fromages (Camembert , Pont l’Evêque, Livarot, Neufchatel, …) et le beurre normands et de l’autre, l’industrialisation et l’urbanisation, principalement dans le textile (coton), qui sèment leurs usines et leurs quartiers ouvriers surtout en Seine Maritime, autour de Rouen, le Havre ou Elbeuf et Bolbec.
Enfin, la fin du XIXème siècle consacre la Normandie « berceau de l’impressionnisme », le nom même du courant impressioniste découlant d’une œuvre de Monet, peinte au Havre en 1872 « Impression, soleil levant ». De Giverny au Havre, en passant par Dieppe et Honfleur, les paysages normands n’ont eu de cesse d’inspirer les peintres Claude Monet, Pissarro, Gauguin et d’autres grands noms de l’impressionnisme.
« Normandie, Terre de Liberté » : le 6 juin 1944, la Normandie, au travers de l’opération Overlord lancée par le commandement allié depuis l’Angleterre, entre dans l’histoire en devenant le plus grand champ de bataille de tous les temps. Véritable musée à ciel ouvert, l’Espace Historique de la Bataille de Normandie rassemble l’ensemble des sites, musées et lieux de mémoire qui traitent du Jour J et de la Bataille de Normandie. Le Débarquement des Alliés, le 6 juin 1944, sur les côtes du Calvados et de la Manche ouvre la voie de la Libération de l’Europe et de la fin du monde nazi… au prix de lourdes pertes normandes : Caen, Saint-Lô, Le Havre sont rasées à plus de 75%.
Après 1944, la Reconstruction dure plus longtemps en Normandie qu’ailleurs, vu l’ampleur des dégâts. L’occasion de tenter des expériences urbanistiques pour Caen et Le Havren de moderniser l’agriculture et de réaménager les zones industrielles et portuaires…
En 1956, la création des régions françaises n’aboutit pas à la formation d’un territoire normand reprenant les frontières de l’ancien duché de Normandie mais crée deux régions : la Haute Normandie (Seine-Maritime, Eure), plus urbaine et industrielle, autour de la Seine et la Basse-Normandie (Calvados, Orne, Manche) plus rurale.